Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 18:49
Que se passe-t-il lorsqu'un homme n'aime pas lire et découvre "Retrouvailles inespérées" ?

Apparemment la magie opère.
Quatre jours après l'avoir reçu en cadeau, il en est au trois quart et avoue :

"C'est bien écrit ...  "Fixés, vissés," c'est tout de même bien érotique...
En plus le lecteur peut laisser son imagination construire ce qui n'est pas dit...
Moi, ma femme n'est pas là en ce moment et j'en ai pour encore deux semaines sans la voir...
Ce n'est pas facile, on a envie d'essayer la chose...
"

Je n'ai pas cherché à positionner cette nouvelle plus qu'une autre.
Je n'ai pas pensé à la cataloguer dans un registre science-fiction ou érotique.

La première raison est que je n'en ai réalisé le côté fictif que deux mois après l'impression du livre.
J'ai tellement "vécu" la situation en l'écrivant que la fiction était devenue normale.
Lors du festival Rue des livres à Rennes, j'expliquais l'histoire de ce livre.
Une science-fiction d'un autre auteur devait être intégrée.
Finalement le comité de lecture a décidé de me laisser seule et m'a demandé d'ajouter une histoire.
J'ai choisi celle-ci.
En parlant, j'ai réalisé que cette nouvelle avait, comme par hasard, un point de fiction.
Depuis je dis que c'est une fiction romancée.

Pour ce qui est de l'érotisme, la crainte d'être coincée dans ce registre l'emporte.
Pourtant oui, cette nouvelle est particulièrement érotique au point de créer des réactions épidermiques...
Certains n'aiment pas du tout, d'autres vont jusqu'à encourager leur conjoint à la lire au plus vite...

Le "pire" est peut-être ces non-dits.
Comme dit cet homme."ces textes suggèrent,... laissent le lecteur imaginer, et ça c'est terrible !"

Je ne jouerai pas à l'ingénue, je le savais... Mon côté espiègle sans doute.
Repost 0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 23:29
Bonjour,
je peux vous annoncer que "Retrouvailles inespérées" peut être demandé dans toutes les librairies,
ou du moins celles qui ont la "base de données  Electre"

Si vous craignez les commandes via internet,
si vous n'avez pas de carte bancaire,
si vous êtes un inconditionnel de votre libraire,
cette nouvelle devrait vous réconforter.

Pour ceux qui veulent emprunter ce livre en bibliothèque,
il suffit de le réclamer près de la vôtre
la commande auprès de sa librairie partenaire
est maintenant possible sans problème.

Il suffit de donner


le nom de l'auteur : Armelle Thoraval
le titre du livre : Retrouvailles inespérées
Edition : ADDITIF

Le libraire aura toutes les informations pour passer commande
Repost 0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 10:02
Littéraires, rêveurs de tout acabit, nous sommes parfois quelque peu "largués" face aux termes utilisés par nos amis du marketing... 

Nous qui écrivons, liés d'amitié avec les mots,
il ne saurait être question de se laisser dépasser
Le relationnel a évolué, l'ordinateur et ses maux
peuvent se transformer en indispensable allié...

... avec ces définitions imagées et parlantes.



(La pagination est déréglée, le texte est sous un grand cadre blanc.
Les votes - le plus à droite possible si vous appréciez -
et les commentaires sont bienvenus, ils ajoutent du plaisir à cet article)
Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 22:38
Enfin ! je réussis à mettre cet article ! Ouest-France aura été le premier...
J'en attends un du Courrier de l'Ouest et espère être plus rapide à l'intégrer dans ce blog.




Pour la petite histoire, le journaliste ne savait pas à quel point son titre est exact :
la séance de dédicace à Brissac a fait venir trois personnes...
... non pas pour mon livre mais pour mon nom. Elles ont tout de même acheté le livre.
D'autres personnes sont venues pour le livre ou nous ont découverts sur place.

LA question était : Thoraval d'où ?
Deux sur trois auraient les mêmes origines que moi... des cousines ?

Alors oui il y a eu "Des Retrouvailles inespérées à l'espace culturel"

Je vois avec beaucoup de plaisir les femmes se souvenir de "leur nom de jeune fille",
le seul nom légal, car porter le nom du conjoint n'est qu'une coutume.
Repost 0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 22:37


La magie de la technologie mise à disposition de tous, je me fais plaisir...

juste pour dire "moi aussi je sais le faire"




Repost 0
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 14:19
Une étoile est née... non ça personne ne l'a dit, sauf Fabrice le patron du Saint Louis, le bar-restaurant de la rue voisine. J'ai été chez lui pour voir le journal, il n'avait pas celui qui m'intéresse mais un de ses clients se fait un plaisir de les chercher dans d'autres bars et me ramène des exemplaires lorsque j'ai des aricles.

Pour tout vous dire, je consulte le journal pour vérifier si l'article prévu est bien sorti et comment.
Je vais parfois à la bibliothèque, sinon je vais dans les cafés, voici ceux dont le personnel garde le sourire lorsque je leur demande le journal sans consommer
- café de l'Univers
- brasserie La Fayette
- le Saint Louis naturellement

J'ai eu le plaisir de voir les quelques lignes annonçant mes séances de dédicaces.

Vint l'honneur de recevoir la visite d'un journaliste, venu pour me "tirer le portrait", calepin en main... suivi de la joie de voir cet article très sympathique...

(Soyez indulgent sur la qualité de ce document scanné : ça m'a pris 3 jours pour comprendre comment le faire. La qualité ne me plait pas encore et je vais essayer de l'améliorer... plus tard)


Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 22:09



Cliquer sur cette image ouvrira la vidéo, si ça ne marche pas l'adresse est dessous


Naturellement, je n'ai absolument pas réalisé que l'on me prenait pour de vrai... je croyais réellement que la caméra ne marchait pas encore et surtout qu'elle n'était dirigée que vers Isabelle.
La prochaine fois je me méfierais !
Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 21:39

Voilà les images de la rue des livres à Rennes


Cliquer sur cette image développera le blog avec les photos et la liste des auteurs présents




Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 20:59

Le salon de Berd'Huis, un premier, a été une belle journée pour tous en ce 5 avril 2009.
Une belle histoire, une passion partagée.

Personnellement, j'ai retrouvé Jean-Noël Lewandowski et découvert d'autres auteurs. J'en ai profité pour questionner... sur les relations de chacun avec leur éditeur.
Je collecte les informations pour le moment.



>Toute l'actualité du grand ouestBerd'huis - mardi 24 mars 2009

Un salon du livre pour petits et grands - Berd'huis

mardi 24 mars 2009

Les organisateurs du premier salon du livre de Berd'huis, qui se tiendra à la salle des fêtes le 5 avril de 10 h à 19 h (entrée libre), annoncent une trentaine de participants, auteurs, professionnels et amateurs d'ouvrages.

C'est dire que ce jour-là « le livre sera en fête » selon André Papazian, lui-même auteur (le Perche aux Editions Ouest - France) et co-organisateur de la manifestation. « Presque tous les styles seront représentés, et notamment la poésie ».

Parmi les locaux, on y retrouvera Julien Cendres, Elisabeth Cailly et son association Mémoire et Culture, Jean-Noël Lewandowski, poète et peintre membre de la Société des Gens de Lettres de France, Jean Bonis, Lise Mathieu (Prix Max Pol Fouchet en 2006), Marie France Comte, auteur de « Normandie connexion », Jacques Hantonne auteur de l'ouvrage Loup de Boiscordes.

On notera aussi la présence de Michel Destombes qui viendra de Picardie, auteur d'un passionnant ouvrage sur le Vercors, et de Thierry Favre auteur de beaux ouvrages sur les affiches. La Fédération des Amis du Perche sera aussi présente ce jour-là et proposera ses diverses publications.

Parallèlement se tiendra un salon du livre d'occasion et de collection, pour lequel des emplacements réservés aux particuliers sont encore disponibles. Contact : 09 64 48 85 52.



Berd'huis
Salon du livrePrésence d'Armelle Thoraval pour la présentation de "Retrouvailles inespérées" son premier recueil de 8 nouvelles simples. Dimanche 5 avril, de 10 h à 18 h, salle des fêtes, sur la D 955-Nogent-le Rotrou-Bellême, 61340, Berd'huis.
Repost 0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 09:53

"Armelle Thoraval, auteure angevine d’origine bretonne, a écrit un premier recueil de nouvelles que je viens de lire et qui m'a emballé, et pourtant, je ne suis pas particulièrement fan de ce genre littéraire, loin s'en faut.

Mais là, je dois reconnaître que « RETROUVAILLES INESPEREES» est l'exception qui confirme la règle.

Les textes sont pleins de sensibilité, de délicatesse, de drôlerie parfois, et en tout cas, fort bien écrits.

L’émotion est au rendez-vous.

Chaque mot est précis et à sa place, et si l’histoire, parfois se trouve être cocasse (Fixés, vissés,), c’est avec beaucoup de tact que l'auteure l'allège encore avec des dialogues que l’on entend plus qu’on ne lit tant ils sont vrais.

Superbe !

Quelle que soit la situation dans laquelle Armelle Thoraval place ses personnages,

c’est toujours avec beaucoup de talent qu’elle le fait.

J’ai aussi aimé « Une invitée de choc – Sophie » pour la concision du style et la chute… inattendue.

 

Et pourquoi à présent, Armelle ne nous emmènerait-elle pas dans un roman ?"

Jean-Noël Lewandowski.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'Armelle Thoraval
  • : Depuis toujours, j'écris. Aujourd'hui, c'est parti... Un premier livre imprimé, c'est une aventure en soi. Tout commence réellement lorsqu'il est lu.
  • Contact

Recherche

Partager mon blog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs