Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Une étoile est née... non ça personne ne l'a dit, sauf Fabrice le patron du Saint Louis, le bar-restaurant de la rue voisine. J'ai été chez lui pour voir le journal, il n'avait pas celui qui m'intéresse mais un de ses clients se fait un plaisir de les chercher dans d'autres bars et me ramène des exemplaires lorsque j'ai des aricles.

Pour tout vous dire, je consulte le journal pour vérifier si l'article prévu est bien sorti et comment.
Je vais parfois à la bibliothèque, sinon je vais dans les cafés, voici ceux dont le personnel garde le sourire lorsque je leur demande le journal sans consommer (ils sont à Angers)
- café de l'Univers
- brasserie La Fayette
- café de l'Académie
- le Saint Louis naturellement

J'ai eu le plaisir de voir les quelques lignes annonçant mes séances de dédicaces.

Vint l'honneur de recevoir la visite d'un journaliste, venu pour me "tirer le portrait", calepin en main... puis la joie de voir cet article très sympathique...

(Soyez indulgent sur la qualité de ce document scanné : la qualité ne me plait pas encore et je vais essayer de l'améliorer... plus tard)



Enfin ! je réussis à mettre cet article ! Ouest-France aura été le premier...
J'en attends un du Courrier de l'Ouest et espère être plus rapide à l'intégrer dans ce blog.




Pour la petite histoire, le journaliste ne savait pas à quel point son titre est exact :
la séance de dédicace à Brissac a fait venir trois personnes...
... non pas pour mon livre mais pour mon nom. Elles ont tout de même acheté le livre.
D'autres personnes sont venues pour le livre ou nous ont découverts sur place.

LA question était : Thoraval d'où ?
Deux sur trois auraient les mêmes origines que moi... des cousines ?

Alors oui il y a eu "Des Retrouvailles inespérées à l'espace culturel"

Je vois avec beaucoup de plaisir les femmes se souvenir de "leur nom de jeune fille",
le seul nom légal, car porter le nom du conjoint n'est qu'une coutume.
par Armelle Thoraval publié dans : Armelle Thoraval,presse,livre,auteur,nouvelles, communauté : le rêve, l'art et l'écriture..
ajouter un commentaire recommander

Un écrivain réagit

"Armelle Thoraval, auteure angevine d’origine bretonne, a écrit un premier recueil de nouvelles que je viens de lire et qui m'a emballé, et pourtant, je ne suis pas particulièrement fan de ce genre littéraire, loin s'en faut.

Mais là, je dois reconnaître que « RETROUVAILLES INESPEREES» est l'exception qui confirme la règle.

Les textes sont pleins de sensibilité, de délicatesse, de drôlerie parfois, et en tout cas, fort bien écrits.

L’émotion est au rendez-vous.

Chaque mot est précis et à sa place, et si l’histoire, parfois se trouve être cocasse (Fixés, vissés,), c’est avec beaucoup de tact que l'auteure l'allège encore avec des dialogues que l’on entend plus qu’on ne lit tant ils sont vrais.

Superbe !

Quelle que soit la situation dans laquelle Armelle Thoraval place ses personnages,

c’est toujours avec beaucoup de talent qu’elle le fait.

J’ai aussi aimé « Une invitée de choc – Sophie » pour la concision du style et la chute… inattendue.

 

Et pourquoi à présent, Armelle ne nous emmènerait-elle pas dans un roman ?"

Jean-Noël Lewandowski.




Jeudi 21 mai 2009

Jeudi 21 mai 2009

« Humour et finesse se partagent la vedette à travers les textes irrésistibles de Armelle Thoraval.
Cet auteur possède un petit plus qui fait de chacune de ses nouvelles un merveilleux bijou.
Il faut s'attarder sur la première, dont le titre est repris pour l'ensemble du recueil ; savourer le subtil "fixés, vissés".
Huit histoires courtes rédigées d'une écriture vive et audacieuse. Un délice à offrir ou se faire offrir. »


Isabelle Ménitrier, auteure. 

      
Retour à l'accueil

J'ai découvert le magazine Respect par ma mère. Elle l'avait retenu pour sa position qui lui semblait plus intéressante que les torchons remplis de ragots et mauvaises nouvelles auxquels nous ne pouvons nous habituer tant ils sont loin de la réalité et qui pourtant inondent le monde. Vous savez, ce genre de papiers qui rendent la vie grise et terne, le voisin soupçonneux, les jeunes moroses et les vieux grincheux.




Respect se démarque, je vous laisse le découvrir et vous faire votre propre opinion.
Moi, je l'ai trouvé dans le kiosque Relay de la gare, voir le site pour découvrir les différents points de vente sur www.respectmag.fr

Voici LA page où il est question de mon livre, de ce site aussi





 



un peu plus bas






encore un peu plus bas









voilà, c'est ici, au milieu...

Ils ont trouvé une petite place pour parler de mon livre et j'apprécie beaucoup !
Leur geste a encore plus de valeur quand on sait qu'ils n'ont que 4 numéros par an et beaucoup à dire.


Allez, ne cherchez pas la loupe, voici l'article :





Retour à l'accueil







Vendredi 17 juillet 2009

e viens de changer d'ordinateur et découvre peu à peu les fonctions.

Une nouvelle bonne raison pour justifier mon retard à intégrer  une petite annonce... Très petite mais là, parmi une sélection de lecture estivale du magazine gratuit de la ville d'Angers.

 





 



 



Pourquoi le prix du livre n'y est pas ni la couverture ? 
J'avais laissé tous ces renseignements mais le plus important est qu'il apparaît.

 






Samedi 8 août 2009
e Courrier de l'Ouest a mis cet article... le 8 août et non le 9 comme je l'avais titré.

Il me permet de faire savoir que je suis là 

Les curieux vont pouvoir se déplacer
et voir cette curiosité que je suis.  





Dimanche 9 août 2009

our ne pas être injuste avec Ouest-France, je me dois signaler que j'ai eu ces 3 lignes dans "info locales" ce vendredi 7 août 2009
Les commerçants étaient très contents d'être nommés.
Il faut dire qu'ils sont aux petits soins pour moi
Anjou Terroir m'a dès le premier jour (pluvieux) proposé de m'abriter dans son magasin et me prête une chaise
La Gourmandise me permet de m'installer à côté de son périmètre et s'inquiète de voir si je tiens le coup.

   

Attention : dans le journal, ne cherchez pas la photo ! il n'y a que les 2 lignes de texte et une ligne notant la situation... 3 petites lignes... que les lecteurs assidus ne peuvent manquer.

Par contre l'annonce reste sur internet tout le mois d'août 








Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog d'Armelle Thoraval
  • : Depuis toujours, j'écris. Aujourd'hui, c'est parti... Un premier livre imprimé, c'est une aventure en soi. Tout commence réellement lorsqu'il est lu.
  • Contact

Recherche

Partager mon blog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs