Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 14:07
Je viens de recevoir un exemplaire de "Maine Et Loire" Le magazine du Conseil Général avec un petit mot pour me signaler que j'y avais un article.

Dans la page "Sortir : livres" j'ai pu voir avec plaisir cet article de présentation de mon livre.  Impeccable... pour une fois on présente bien le rôle de ADDITIF par contre s'ils mettent l'adresse du site de l'association ils ont oublié de mettre celle de ce blog...

J'ai l'impression d'être une "jamais contente" de première.
J'installe mon scanner et intègre cette page, promis ! 
Repost 0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 08:52
Bonjour,

ceux qui habitent Angers ont pu voir que mon droit de réponse n'a pas été publié.

Je l'avais pourtant modifié... un peu. En le relisant "avec les yeux du rédacteur en chef" j'ai pensé qu'il était irrecevable : il nommait trop expressément les points de vente et leur faisait de la pub.

Je l'ai à nouveau changé et ai retiré tout ce qui concerne  les librairies.
Le verrez-vous ? 


Dans le Courrier de l'Ouest du 8 août 2009, Vincent Roche a écrit un article sympathique sur le stand de dédicace place Sainte Croix en ce mois d'août. 
Toutefois, je dois apporter quelques précisions. 
Les mots qui me sont attribués ne sont pas exactement ce que j'ai dit : "Cet appel aux auteurs avait été lancé par l'association angevine ADDITIF et le conseil général du Maine-et-Loire. Leur but était de financer la publication d'ouvrages pour ceux qui n'avaient pas les moyens de le faire."
 
En fait je sais qu'il y a eu un appel aux auteurs mais je ne l'ai pas vu, je l'ai su par téléphone. Le seul critère était de ne jamais avoir publié auparavant. 
Aidée financièrement par le Conseil Général de Maine et Loire et l'Etat, ADDITIF n'est pas une maison d'édition et n'est pas organisée pour aider les auteurs. 
Le Conseil général du Maine-et-Loire n'a participé à la parution de mon livre "que" par son aide financière, mais aucunement à l'appel aux auteurs, au comité de lecture etc
L'entreprise entière vient d'une idée géniale du responsable, Philippe Trosseille,  pour utiliser au mieux le budget octroyé par le Conseil Général du Maine-et-Loire pour ce dixième anniversaire de l'association tout en restant fidèle à son orientation puisqu'il aide à l'insertion.  Cette édition anniversaire est exceptionnelle et m'a permis de voir ce premier livre édité "Retrouvailles inespérées". Le but de l'association : aider dans des démarches souvent compliquées, pour faire le bilan des capacités et des compétences, pour bénéficier d'un appui pour rechercher un emploi ou une formation. Ce soutien est gratuit au 58bis Bd de Strasbourg, Angers. Merci aux auteurs en recherche de maison d'édition de ne pas contacter cette association.

Armelle Thoraval met la littérature dans la rue en présentant son livre de nouvelles et le dédicaçant place Sainte Croix jusqu'au 31 août inclus de 10h à 18H30, en face de la Gourmandise ou Anjou Terroir. Plus sur http://retrouvailles.inesperees.over-blog.com 
 
 Vous le voyez je vais encore faire tiquer le rédacteur en chef car je nomme deux boutiques.
Je vais encore avoir droit à un "Incorrigible et n'en fait qu'à sa tête." sur mon bulletin de notes.
Repost 0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 08:55
Dans le Courrier de l'Ouest du 8 août 2009, Vincent Roche a écrit un article et je l'en remercie. Toutefois, je dois apporter quelques précisions. 

ADDITIF n'est pas une maison d'édition et n'a pas le but d'aider les auteurs. L'édition de mon livre est exceptionnelle. Une idée géniale du responsable pour utiliser au mieux son budget pour ce dixième anniversaire de l'association tout en restant fidèle à son orientation puisqu'il aide à l'insertion. Merci aux auteurs en recherche de maison d'édition de ne pas les contacter pour être édités.

Les puristes de la langue française ont été alarmés par le titre de cet article. Qu'ils se tranquillisent : non, je ne suis pas "à la rue" 
Comme la musique et la peinture, je mets la littérature dans la rue.

Ce choix s'est imposé avec une logique toute simple : même sur la côte où les dédicaces se font en nombre, les auteurs sont chaque fois différents. Sillonner la côte étant plus qu'onéreux ET ayant un chat, j'ai choisi de rester. Donner des airs de vacances à cet été place Sainte Croix a été ma solution. Le vrai voyage est celui des rencontres.
 
Mon livre "Retrouvailles inespérées" est bien accueilli et en bonne place dans les librairies : à Angers sur la table des auteurs chez Richer (meilleures ventes de la ville), par ordre alphabétique à la Fnac et Contact qui met la couverture du livre en évidence. Un peu plus loin, il a été élu "coup de coeur" de l'espace culturel du Leclerc de Brissac, il en reste peut-être au Leclerc de Saint Jean de Linières (meilleures ventes du département) et au Super U de Murs Erigné. Tous les points de vente dans le blog http://retrouvailles.inesperees.over-blog.com
Fidèles à votre libraire, vous pouvez acheter vos exemplaires chez lui, je les dédicacerais avec plaisir.

Un premier livre imprimé c'est une aventure en soi, tout commence réellement quand il est lu. 
Armelle Thoraval 
Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 09:13

Pour ne pas être injuste avec Ouest-France, je me dois signaler que j'ai eu ces 3 lignes dans "info locales" ce vendredi 7 août 2009
Les commerçants étaient très contents d'être nommés.
Il faut dire qu'ils sont aux petits soins pour moi
Anjou Terroir m'a dès le premier jour (pluvieux) proposé de m'abriter dans son magasin et me prête une chaise
La Gourmandise me permet de m'installer à côté de son périmètre et s'inquiète de voir si je tiens le coup.

 

Attention : dans le journal, ne cherchez pas la photo ! il n'y a que les 2 lignes de texte et une ligne notant la situation... 3 petites lignes... que les lecteurs assidus ne peuvent manquer.

Par contre l'annonce reste sur internet tout le mois d'août 

Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 21:44
Le Courrier de l'Ouest a mis cet article... le 8 août et non le 9 comme je l'avais titré.

Il me permet de faire savoir que je suis là 

Les curieux vont pouvoir se déplacer
et voir cette curiosité que je suis.
Je me suis rappelée comment mettre l'image à taille réelle
C'est tout de même mieux comme ça !










 
Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 10:32

Je viens de changer d'ordinateur et découvre peu à peu les fonctions.

Une nouvelle bonne raison pour justifier mon retard à intégrer  une petite annonce... Très petite mais là, parmi une sélection de lecture estivale du magazine gratuit de la ville d'Angers.

 













Pourquoi le prix du livre n'y est pas ni la couverture ? 
J'avais laissé tous ces renseignements mais le plus important est qu'il apparaît.

 

Repost 0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 10:38
J'ai découvert le magazine Respect par ma mère. Elle l'avait retenu pour sa position qui lui semblait plus intéressante que les torchons remplis de ragots et mauvaises nouvelles auxquels nous ne pouvons nous habituer tant ils sont loin de la réalité et qui pourtant inondent le monde. Vous savez, ce genre de papiers qui rendent la vie grise et terne, le voisin soupçonneux, les jeunes moroses et les vieux grincheux.




Respect se démarque, je vous laisse le découvrir et vous faire votre propre opinion.
Moi, je l'ai trouvé dans le kiosque Relay de la gare, voir le site pour découvrir les différents points de vente sur www.respectmag.fr

Voici LA page où il est question de mon livre, de ce site aussi
  
 



un peu plus bas






encore un peu plus bas









voilà, c'est ici, au milieu...

Ils ont trouvé une petite place pour parler de mon livre et j'apprécie beaucoup !
Leur geste a encore plus de valeur quand on sait qu'ils n'ont que 4 numéros par an et beaucoup à dire.


Allez, ne cherchez pas la loupe, voici l'article :


Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 22:38
Enfin ! je réussis à mettre cet article ! Ouest-France aura été le premier...
J'en attends un du Courrier de l'Ouest et espère être plus rapide à l'intégrer dans ce blog.




Pour la petite histoire, le journaliste ne savait pas à quel point son titre est exact :
la séance de dédicace à Brissac a fait venir trois personnes...
... non pas pour mon livre mais pour mon nom. Elles ont tout de même acheté le livre.
D'autres personnes sont venues pour le livre ou nous ont découverts sur place.

LA question était : Thoraval d'où ?
Deux sur trois auraient les mêmes origines que moi... des cousines ?

Alors oui il y a eu "Des Retrouvailles inespérées à l'espace culturel"

Je vois avec beaucoup de plaisir les femmes se souvenir de "leur nom de jeune fille",
le seul nom légal, car porter le nom du conjoint n'est qu'une coutume.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'Armelle Thoraval
  • : Depuis toujours, j'écris. Aujourd'hui, c'est parti... Un premier livre imprimé, c'est une aventure en soi. Tout commence réellement lorsqu'il est lu.
  • Contact

Recherche

Partager mon blog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs